Ça va merveilleusement bien : le livre #sansfiltre qui envoie !

Publié dans Non classé par Jouvence1 Commentaire

Arrêtez tout. Oui, oui, arrêtez tout, parce qu’on vient de sortir une petite bombe de livre. Celle-ci, pour être précise : Ça va merveilleusement bien aux Éditions #sansfiltre.
Tout d’abord, le titre Ça va merveilleusement bien. Vous le sentez, le sarcasme ?
Ensuite, la couverture jaune qui claque et qui augure d’un contenu à réveiller un escargot neurasthénique shooté au Xanax.
Vous commencez à comprendre ce que je voulais dire par « petite bombe » ? Attendez, ce n’est que le début.

Ruby Elliot, une autrice #sansfiltre

Car oui, Ruby Elliot, jeune londonienne d’une vingtaine d’année, ne parle pas de petites fleurs et de jolis oiseaux (quoique, en fait, si) mais surtout de ses déboires avec son mental instable. Dépression, troubles du comportement alimentaire, mauvaise estime de soi, auto-sabotage… Elle livre sans concession un témoignage sincère sur des sujets souvent tabous et pourtant ô combien banals. Qui n’a jamais traversé une période difficile, ou ne connaît pas au moins une personne concernée dans son entourage ?

Et si on a toutes ses cases, on peut le lire quand même ?

Du coup, vous êtes probablement en train de vous demander si ce livre n’est destiné qu’aux personnes en souffrance. Eh bien je vous le dis tout de suite : absolument pas ! La patte de Ruby Elliot, ce sont des dessins à l’humour typiquement British, qui manie l’absurde et l’auto-dérision à la perfection. Et c’est là toute la beauté de ce livre : il est hilarant ! Tout le monde y trouve son compte : les amateurs d’humour corrosif comme les personnes qui traversent les mêmes difficultés que l’autrice. Faire rire de problèmes plus ou moins graves est une véritable gageure, relevée haut la main par Ruby Elliot. Avec, en prime, un message qui devrait être plus largement diffusé : oui, on a le droit d’aller mal, et oui, on a le droit d’en rire. Pour mettre à distance les difficultés, pour les apaiser, et surtout pour les dédramatiser, les siennes comme celle des autres.

#sansfiltre : la nouvelle marque des Éditions Jouvence

(Mais alors… vous pensez qu’on devrait lancer le blog sansfiltrez-vous ?!)

Un dernier mot avant de vous montrer quelques extraits : les plus attentifs auront remarqué qu’il n’y a pas le logo Jouvence sur la couverture. Eh oui, tadam ! On lance une nouvelle marque, les éditions #sansfiltre. On y publiera des livres qui ont un ton un peu particulier : du brut de pomme ; des témoignages à la fois sérieux, vrais, parfois graves, souvent drôles ; des livres qui parlent de sujets tabous comme la forme des pénis (!)… Bref, de l’authentique à l’état pur.

La recette du livre qui envoie

Sur ce, je finis avec quelques dessins qui vous donneront la recette de Ça va merveilleusement bien :

– Une pincée d’absurde

– Une bonne dose de sarcasme

– Un soupçon d’humour noir

– mais aussi et surtout la lumière au bout du tunnel

  Anaïs

 

 

En relation avec l'article :

Commentaires

Laisser un commentaire