Ce que l’on ne vous dit pas sur les régimes

Publié dans Bien dans mon corps par JouvenceEcrire un commentaire

Il existe des centaines voire des milliers de régimes amincissants différents : hyperprotéinés, hypocaloriques, régimes d’exclusion… Souvent restrictifs et inadaptés, on continue quand même à y croire en voulant perdre du poids toujours plus rapidement. Pourtant, ils ne sont pas sans conséquence.

Pourquoi la re-prise de poids est inévitable

J’ai souvent entendu dire que la réussite d’un régime tenait à la volonté. Mais la réalité n’est pas si simple. Seulement 5 à 10% des régimes sont efficaces sur le long terme. Il est rare qu’ils soient élaborés sur de vraies études scientifiques adéquates. Tous les régimes sont basés sur un principe simple de restriction et de contrôle alimentaire. Alors forcément, quels que soient les aliments que l’on vous interdit ou conseille, ce contrôle mènera temporairement à une perte de poids. Mais derrière cela, le corps se dérègle et son fonctionnement se modifie. Céline Touati, naturopathe, nutrithérapeute et auteure du livre Les régimes, c’est fini ! (Editions Jouvence) explique notamment que le métabolisme basal (au repos) s’adapte à la nourriture que nous lui fournissons. En restreignant trop l’énergie apportée, le métabolisme baisse et le corps anticipe le manque d’apports en stockant plus. C’est ce qui va nous faire reprendre encore plus de poids dès l’arrêt du régime et par conséquent, rendre ce dernier inefficace sur le long terme.

Femme qui fait un régime amincissant et surveille son poids

Les problèmes de santé causés par les régimes amincissants

Faire un régime restrictif peut avoir un impact important sur la santé et causer des dommages parfois irréversibles. Souvent, les frustrations liées à la restriction entraînent des envies compulsives, le mental est affecté et de nombreux troubles peuvent apparaître. Et n’oublions pas les carences causées ou, au contraire, les excès (de protéines, calcium et sel pour les régimes hyperprotéinés, de gras dans les régimes hypoglucidiques, par exemple), surtout avec les régimes « touts prêts » qui sont rarement adaptés à nos besoins. Les produits allégés sont aussi dans le collimateur : de nombreuses études1,2 ont montré le lien entre consommation d’édulcorants (présents presque systématiquement dans ces produits) et prise de poids, voire développement d’un diabète de type 2.

Alors si vous souhaitez perdre du poids, mieux vaut adopter des méthodes plus respectueuses de sa santé. Votre corps vous dira merci et votre poids restera stable plus facilement. Et bien sûr, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à un nutritionniste !

 

Elodie Gindrier

 

Références :

1 Analyse de 30 études publiées entre 2013 et 2015 non financées par l’industrie agro-alimentaire, menée par l’équipe internationale dirigée par le Dr Nathalie Farpour-Lambert, pédiatre aux Hopitaux universitaires de Genève en Suisse.

2 Étude publiée en 2017 de l’INSERM au sein du CESP, Centre de recher­che en Epidémiologie et Santé des Populations, fondée sur les données issues d’une cohorte de près de 100.000 femmes (baptisée E3N) suivie depuis 27 ans.

 

En relation avec l'article : amincissant / danger / échec / perdre / poids / régime / trouble alimentaire

En relation avec l'article

Les régimes, c'est fini !

Régime hyperprotéiné, diète hypocalorique, zéro sucre, cure de raisin, jeûne… Vous avez tout essayé… en vain ?

Stop ! C’en est fini de compter chaque calorie, de faire la guerre aux « mauvais » aliments, de vous priver, de redouter les repas en famille ou au restaurant !
Évidemment, les promesses des régimes sont alléchantes ; évidemment, la plupart fonctionnent si vous les suivez à la lettre, mais dès que vous reprenez votre mode de vie habituel, vous vous retrouvez au point de départ, voire pire… Sur la durée, vous risquez surtout de bouleverser votre métabolisme, d’altérer votre santé… sans compter l’impact sur l’estime de soi.

Laisser un commentaire