Et si vous deveniez locavore ?

Publié dans Bien dans mon assiette par JouvenceEcrire un commentaire

Ne consommer que des aliments cultivés et transformés au maximum à 250km de chez soi (160km pour certains), voilà le défi quotidien du locavore. Cette pratique est en fait un retour à nos bonnes vieilles habitudes et présente en réalité de nombreux avantages ! Vous pensez que c’est trop compliqué ? Je vous donne tous les conseils pour débuter simplement.

Pourquoi devenir locavore ?

Aujourd’hui, avec le développement de la mondialisation, l’industrie agro-alimentaire a remplacé les petits producteurs. Notre consommation a changé, avec des avantages à la clé (accessibilité, disponibilité, prix…) mais aussi des inconvénients ! En effet, la France n’aurait actuellement que 4 jours d’autonomie en cas de rupture de l’approvisionnement en pétrole. Difficile à croire ! Il est important de redonner du pouvoir aux plus petits agriculteurs qui récoltent près de chez nous. En consommant local, nous soutenons l’économie et les producteurs de notre région, nous diminuons notre impact écologique et souvent, on se régale d’autant plus !

Photo d'un champ - et si vous deveniez locavore ?

Comment faire ?

Depuis quelques années les sites et associations regroupant les adresses de paysans sont de plus en plus nombreux. Certains permettent de composer notre panier de légume, produits laitiers, oeufs etc. en circuit court (AMAP) et donc d’acheter directement aux producteurs locaux. Exit, donc, les grandes surfaces !

Vous pouvez aussi vous fournir au marché. Privilégiez les marchés locaux tenus par des agriculteurs, car beaucoup de marchés traditionnels vous vendent en fait les mêmes fruits qu’en magasin. N’hésitez pas à discuter avec les maraîchers du coin qui vous parleront de leurs produits et de leur provenance. Si, malgré tout, vous êtes amenés à devoir faire vos courses dans un super marché, tournez-vous vers les produits de saison et récoltés dans votre pays. En prenant le temps de se renseigner un peu sur ces méthodes de consommation, on se rend finalement compte que ce n’est pas plus compliqué, juste un peu différent ! 

Quelques outils utiles pour se lancer dans le “locavorisme” :

Devenez Locavores ! de Catherine Choffat, aux Editions Jouvence
• https://locavor.fr/
• 
http://reseau-amap.org/

N’oubliez pas que votre porte-monnaie est comme un bulletin de vote. Lorsque vous achetez quelque chose, vous soutenez sa production et sa commercialisation. A vos urnes, locavores !

 

Elodie Gindrier

En relation avec l'article : agriculteur / amap / bio / circuit court / écologie / local / locavore / paysan / pollution / producteur

En relation avec l'article

Devenez Locavores !

Nouveau venu dans le vocabulaire courant, le mot « locavore » désigne en fait un comportement alimentaire que le monde a connu jusque dans le courant du 20e siècle. En effet, quoi de plus banal dans l’histoire de l’humanité que de manger ce qui est produit localement ! Depuis, la situation a tellement changé qu’aujourd’hui, dans nos sociétés occidentales, il est parfois difficile de se nourrir essentiellement de ce qui provient de notre proche environnement. Cette évolution est-elle synonyme de progrès ? L’abondance et la variété de nos étalages traduisent-elle une amélioration de la qualité de vie ? Quel est l’envers de la médaille ? Quelle est la motivation de ceux qui prennent résolument le contre pied de cet état de fait `?
En décortiquant les nombreux phénomènes qui ont abouti à la mondialisation de l’alimentation, l’auteure incite à la réflexion et suggère une nouvelle attitude. Cette dernière est encouragée par des recettes simples et originales qui facilitent le passage à l’acte.

Laisser un commentaire