Calmer son mental pour vivre pleinement

Publié dans Bien dans ma tête par Jouvence1 Commentaire

Vous aussi votre cerveau va à cent à l’heure et ne veut jamais s’arrêter ? Vous n’arrivez pas à calmer votre esprit et vos pensées viennent parasiter votre quotidien ? Accordez-vous une pause avec ces conseils qui vous apprendront comment gérer toutes ces pensées parfois trop envahissantes.

Accepter pour avancer

Jean-Christophe Dulot (auteur du livre Apaiser le mental, aux Editions Jouvence) vous le dira : accepter n’est pas renoncer. C’est accueillir ce qu’il se passe et prendre conscience que cela fait partie de votre vie. Si un élément ne vous plaît pas, libre à vous de tout faire pour en limiter l’impact ou pour l’améliorer dans le futur. Dans ce cas justement, il faut cesser de ruminer et accepter pour mieux agir. Par exemple, nous devons accepter de vieillir mais pouvons prendre soin de notre santé pour nous assurer d’être toujours aussi en forme dans 20 ans ! Comme le dit la maxime : « Tout ce à quoi je résiste, persiste ». Si c’est une situation pour laquelle vous ne pouvez rien faire (comme la mort d’un proche), le mieux est de prendre en considération votre ressenti et vos besoins par rapport à cet évènement. Ensuite, acceptez le à votre rythme.

Calmer son mental pour vivre pleinement, du livre Apaiser le mental de Jean-Christophe Dulot, Editions Jouvence

Être attentif pour s’ouvrir au monde et à soi-même

Durant toute situation, notre esprit divague, fait des commentaires subjectifs et nous détourne de la réalité. Recentrer son attention sur l’environnement en oubliant ces petites voix parasites permet de mieux comprendre ce qui nous entoure et ainsi de s’ouvrir au monde. Nous avons tous des habitudes prédominantes dont nous avons peu conscience : critiquer trop facilement ou se sentir toujours visé, par exemple. Repérer ces tendances vous aidera à mieux analyser ce qui vient polluer votre esprit. Vous pourrez vous en défaire plus facilement pour vous recentrer sur le présent.

De la même façon, reconcentrez-vous sur vous-même lorsque vous avez besoin de lâcher prise. Connectez-vous à vos émotions, votre ressenti profond, mais aussi à l’environnement qui vous entoure. Vos pensées ne doivent pas partir dans tous les sens. Respirez et accueillez simplement ce que vous ressentez.

 

Pour dire « stop » à ces petites voix omniprésentes, il vaut parfois mieux accepter ce qu’elles nous disent puis se recentrer sur le présent. Malgré tout, des pensées parasites seront toujours là. Apprendre à ne pas en tenir compte et à les laisser partir vous aidera à calmer votre mental et à être plus serein.

 

Elodie Gindrier

 

En relation avec l'article : accepter / apaiser / attentif / attention / calmer / changement / mental / parasite / présent / résiter / ruminer / stop / voix

En relation avec l'article

Apaiser le mental

Acceptation, Pardon, Attention, Ikigai, Stabilité, Énergie, Reconnexion : 7 clés essentielles et faciles à retenir pour APAISER votre esprit.

Faites-vous partie de ces personnes qui ont constamment un petit vélo dans la tête ou qui ont une forte tendance au bavardage intérieur ? Avez-vous la sensation que ça bouillonne sans arrêt là-haut, que vous ruminez ou que vous ressassez le moindre événement de votre vie ?

Pour découvrir comment réduire la vitesse de ce mental qui va à 100 à l’heure, suivez tout simplement le programme proposé dans ce livre.

À travers les sept étapes de l’acronyme « apaiser », vous apprendrez à reconnaître vos besoins fondamentaux (la liberté, la légèreté, la vitalité…), ainsi que les freins à la paix de votre esprit, que sont les attentes, l’anxiété, la culpabilité, ou encore la rancœur. Vous découvrirez également des techniques d’apaisement incontournables : grâce à la pratique de l’EFT, de la méthode Ho’oponopono, de la respiration consciente, de la méditation, de la psychologie positive, de la visualisation et des postures énergétiques, vous retrouverez naturellement la paix intérieure !

Commentaires

  1. Pingback: Fini la fatigue chronique, je fais le plein d’énergie pour la rentrée | JOUVENCEZ-VOUS

Laisser un commentaire