Faire ses cosmétiques bio et locaux (1/2) : quels ingrédients choisir ?

Publié dans Bien dans mon corps par Jouvence1 Commentaire

Petit à petit, les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants vis-à-vis de leurs cosmétiques. Et c’est tant mieux ! Mais trouver des produits qualitatifs, naturels, près de chez soi, c’est difficile et parfois très couteux. Le mieux ? Apprendre à les faire soi-même et adapter ses soins à ses besoins. Mais quels ingrédients choisir ? On s’aide notamment du livre Je créé mes cosmétiques à base d’huiles essentielles, de Mélanie Colleaux pour choisir les bons ingrédients.

Je crée mes cosmétiques à base d'huiles essentielles

Voici donc nos ingrédients préférés, faciles à se procurer. Pour le côté local, nous nous sommes basés sur des matières premières produites en France. Renseignez-vous sur celles que vous pourrez trouver près de chez vous si vous vivez dans un autre pays. Préférez aussi les versions bio et de petit producteur pour des ingrédients totalement naturels et écologiques. Pour les ingrédients cités, sachez que vous les trouverez tous en grande surface, magasin bio ou à défaut, magasin spécialisé et sites Internet tels qu’Aroma-zone.

1. Nourrir

Commençons par les huiles. Elles seront la base de tout. Selon vos goûts et envies, misez au choix sur:

L’huile d’olive : protectrice, nourrissante, peu chère et surtout disponible dans de grandes bouteilles en verre recyclables.
L’huile d’amande douce : apaisante et adoucissante, vous la trouverez facilement.
L’huile de brocolis : un miracle pour lisser et gainer vos cheveux naturellement.
L’huile de noyaux d’abricots : anti-âge, effet bonne mine, elle a l’avantage d’avoir un toucher sec et une odeur neutre.

2. Hydrater

Si l’huile nourrit (elle apporte du gras), elle n’hydrate pas (elle ne permet pas à la peau de conserver son eau). Pour ce faire, plusieurs hydratants s’offrent à vous :

L’aloe verra : en cherchant bien, vous en trouverez peut-être d’origine française. Le contenant restera le plus souvent en plastique. Pourquoi ne pas acheter un plan d’aloe Vera et faire votre gel vous-même ?
Le gel de graines de lin : économique et très simple à faire soi-même. Il suffit de faire tremper les graines dans de l’eau puis de les chauffer (de nombreux tutoriels sont disponibles sur internet, celui-ci par exemple).
La glycérine : Tout comme l’aloe vera, il vous sera difficile (mais possible !) d’en trouver d’origine française. Pour le flacon, il sera généralement en plastique également.

3. Soigner et parfumer

Pour ce qui est des huiles essentielles, elles sont incontournables car naturelles et très efficaces. Ce sont des actifs très concentrés alors assurez-vous que la quantité vous convienne et que vous n’y soyez pas allergique.

L’huile essentielle de menthe poivrée : un basique pour soigner les maux de tête et avoir une haleine fraiche ! Attention tout de même à prendre vos précautions. Ayez la main légère lorsque vous l’appliquez sur vos tempes ! De même lorsque vous l’utilisez dans des recettes de dentifrices.
L’huile essentielle de camomille : calmante, apaisante et anti-inflammatoire, elle est idéale en crème de jour pour les peaux très sensibles.
L’huile essentielle de lavande vraie : purifiante, cicatrisante, elle est idéale en cas de brûlure et donnera un petit air de Provence à vos préparations.

4. Emulsifier

Il vous faudra également des cires si vous voulez faire des baumes. La cire d’abeille convient très bien et est assez peu couteuse si vous l’achetez à votre apiculteur. Mais vous trouverez également de nombreuses cires végétales en magasin spécialisé ou sur internet.

Pour les crèmes, préférez un émulsifiant (certains sont faits à partir d’huile d’olive, par exemple). Enfin, pour les shampoings, un tensioactif sera nécessaire pour laver vos cheveux. Vous le trouverez en magasin spécialisé ou sur internet. Impossible de faire local… En revanche, préférez les dérivés d’huile de coco, qui seront plus naturels.
Sinon, pensez aussi aux poudres lavantes comme le Rhassoul !

5. Conserver

Bonne nouvelle ! Les baumes et produits solides n’auront pas besoin de conservateur, puisque qu’ils ne contiennent pas d’eau. Pour tous les produits liquides (contenant une phase aqueuse, du moins), on peut utiliser l’huile essentielle de pamplemousse. Pour une plus longue conservation ou un produit plus fragile, les conservateurs naturels feront des merveilles (Cosgar…).

6. Personnaliser (encore plus !)

Vous pouvez compléter votre collection par des argiles, du bicarbonate, des poudres… tout aussi utiles ! Quelques exemples :

La poudre d’avoine : obtenue en mixant très finement les flocons est parfaite sur les peaux et cuirs chevelus irrités. C’est un redoutable allié si vous souffrez de dermite séborrhéique
L’argile blanche : l’une des argiles les plus douces. Elle sera la base de votre dentifrice maison grâce à son action anti-bactérienne naturelle.
Les ocres de Provence : poudres colorantes naturelles, vous pourrez comptez sur elles pour faire vos poudres et fonds de teint.

Bien sûr, pas besoin d’avoir tous ces ingrédients ! Notamment si vous débutez. Armez-vous de ceux qui semblent correspondre à vos besoin. Dans la deuxième partie de ce dossier, nous vous donnerons 4 recettes qui pourront constituer la base de votre nouvelle routine soin et beauté. Vous apprendrez comment vous servir des ingrédients cités dans cet article en toute simplicité.
À la semaine prochaine !

En attendant, n’hésitez pas à nous partager vos ingrédients phares !

 

Elodie Gindrier

En relation avec l'article : baume / bio / cosmetique / creme / déchet / diy / essentielle / huile / huile essentielle / local / naturel / sans / zéro

En relation avec l'article

Je crée mes cosmétiques à base d'huiles essentielles

Saviez-vous qu’un baume à base d’huile essentielle de néroli est recommandé pour contrer les vergetures ? Qu’un shampooing à l’huile essentielle de tea tree permet d’éviter les démangeaisons du cuir chevelu ? Qu’un dentifrice composé d’huile essentielle de laurier noble soulage les aphtes ? Créer vos propres produits cosmétiques vous permettra de connaître l’origine et les bienfaits de vos créations, de savourer des moments de pleine conscience et même d’offrir de jolis cadeaux à votre entourage.

Ce livre vous apportera toutes les connaissances nécessaires pour :
allier bien-être naturel et bienfaits thérapeutiques ; utiliser les propriétés des huiles essentielles à bon escient et en toute sécurité ; répondre à vos besoins personnels tout en développant votre créativité.

Retrouvez le bien-être physique, émotionnel et énergétique au cœur de vos propres créations !

Commentaires

  1. Pingback: Faire ses cosmétiques bio et locaux (2/2) : 3 recettes de base à utiliser au quotidien | JOUVENCEZ-VOUS

Laisser un commentaire