Prendre soin de sa peau pendant un cancer

Publié dans Bien dans mon corps par JouvenceEcrire un commentaire

Faire face à un cancer est un combat sur tous les plans : moral, physique, psychologique. Dans son livre Prendre soin de son corps pendant un cancer, Marie-Laure Allouis, infirmière spécialisée en oncologie a pourtant mis le doigt sur une volonté récurrente des personnes malades : ne pas perdre le contrôle de leur corps, garder une image qui leur plaît et qui plaît aux autres. Alors, pour commencer, elle nous donne ses conseils de base pour prendre soin de sa peau, si mise à mal par les traitements.

Prendre soin de son corps pendant un cancer

Pourquoi traiter sa peau différemment lorsque l’on suit un traitement par chimiothérapie, thérapie ciblée ou immunothérapie ?

En subissant tous ces traitements, la peau devient plus sèche. Il faudra donc réadapter votre routine de soins en y intégrant des produits plus hydratants et nourrissants. Sans cela, la peau peut développer du prurit pouvant aller jusqu’à des démangeaisons qui causent des saignements et donc, potentiellement, une infection. Hélas, la plupart de ces produits ne sont pas remboursés, mais ils sont plutôt accessibles, et surtout, vraiment nécessaires !

Le savon surgras

Les savons ou gels douches habituels ont tendance à nous dessécher la peau en la décapant de tout son sébum. Cette couche de protection est pourtant indispensable à la peau. Utiliser un savon surgras (c’est à dire qui contient plus de glycérine que les autres), de préférence saponifié à froid vous permettra tout d’abord d’être plus clément.e avec votre peau mais aussi de mieux respecter son pH légèrement acide (5,5). L’hiver, n’hésitez pas à passer à l’huile lavante !

Le savon surgras est à privilégier tout particulièrement chez les hommes, qui, au risque de m’appuyer sur des stéréotypes, repoussent souvent l’idée de mettre de la crème.

La crème émolliente

Une crème est appelée émolliente quand elle a un très fort pouvoir hydratant. Pour bien choisir sa crème, il est important d’éviter celles avec de l’alcool (et donc, avec du parfum). L’idéal est de l’appliquer juste après la douche avant que la peau n’ait séchée complètement. Pensez également à vos mains !

Pour les personnes déjà habituées à leur panoplie de crèmes, ne changez pas ! Si votre routine vous convient, gardez-la. Vous éviterez les risque d’allergies aux nouveaux produits ! Prenez juste garde à ce qu’elle convienne toujours à votre peau désormais plus sèche.

La crème cicatrisante et apaisante

Cette crème est utile pour nourrir et masser les différentes cicatrices que votre corps a pu voir apparaître. Pour cela, demandez à votre kinésithérapeute de vous montrer la technique de massage appropriée.

Ce produit est également à appliquer sur les paumes de mains et de pieds (pour éviter le syndrome mains-pieds*), mais aussi sur les zones qui ont pu prendre des coups de soleil, qui sont très desséchées ou qui vous provoquent une sensation de chaleur le lendemain d’un traitement par exemple. 

La crème solaire (indice 50+)

Même s’il n’est pas recommandé de s’exposer au soleil à pendant et après le traitement (qui est photosensibilisant), s’aventurer dehors signifie souvent rencontrer le soleil (du moins, on vous le souhaite…). Coups de soleils, grains de beautés voire hyperpigmentations peuvent apparaître. On adopte donc une crème à très haut SPF. Spray, brume, crème… Optez pour la consistance qui vous convient le mieux au quotidien. Attention cependant à renouveler l’application toutes les 2 à 3h. Un petit conseil également : préférez le bio, notamment pour la crème que vous appliquez sur le visage. En effet, beaucoup de peaux supportent mal l’application d’une crème solaire non bio au quotidien. Si vous vous maquillez, il existe même des crèmes solaires teintées.

Pour les zones sensibles et localisées, comme les oreilles, le nez, les tâches pigmentaires ou les cicatrices, le mieux reste les sticks de très haute protection. Ils résistent bien souvent à l’eau, sont transparents et tiendront facilement dans votre sac pour les emporter partout.

Mais, même bien équipé.e, n’oubliez pas que le tissu reste la meilleure protection. Optez donc pour des vêtements qui couvrent les zones de votre peau qui sont sensibles. Ceux en coton ou en lin sont ceux qui vous protégeront le plus. Complétez votre style par un chapeau et des lunettes de soleil, et vous êtes paré.e.s pour faire face au soleil en toute sécurité ! Dans tous les cas, évitez les expositions prolongées ou aux horaires auxquels le soleil est le plus haut (12h-16h).

Et le maquillage, dans tout ça ?

Marie-Laure Allouis conseille vivement de se l’autoriser : « Mesdames, le maquillage n’est pas contre-indiqué. Bien au contraire, il est important de se sentir belle pendant cette période ». N’hésitez pas à utiliser tout ce qui vous aide à vous sentir bien dans votre corps, pour faire face à tous ces changements physiques parfois difficiles à appréhender.

Ces produits répondront aux besoins primaires de votre peau durant vos traitement. Une attention plus particulière devra être portée à l’hyperpigmentation, à la zone de la « chambre implantable » (zone où le cathéter est placé) et aux cicatrices. Mais nous sommes sûrs que vous serez bien accompagné.e pour faire face à tout cela. Néanmoins, si vous souhaitez un peu d’aide supplémentaire dans ce parcours, vous pouvez réellement faire confiance à Marie-Laure Allouis qui donne tous ses meilleurs conseils dans son livre Prendre soin de son corps pendant un cancer. On vous envoie beaucoup de courage et on vous souhaite plein de belles choses.

Elodie Gindrier

* Rougeurs et un gonflements parfois douloureux de la paume des mains et de la plante des pieds que développent certaines personnes cancéreuses.

En relation avec l'article : chimiothérapie / immunothérapie / peau / sèche / soin / traitement

En relation avec l'article

Prendre soin de son corps pendant un cancer

Vous venez d’apprendre que vous avez un cancer et vous vous interrogez sur la toxicité des traitements pour votre physique ? Vous êtes déjà sous traitement depuis quelque temps et vous souffrez de l’altération de votre image corporelle ? Alors ce livre est fait pour vous !

Que vous suiviez un traitement par chimiothérapie, thérapies ciblées ou immunothérapie, vous trouverez dans cet ouvrage des solutions paramédicales pour prendre soin au quotidien de vos cheveux, de vos cils, de vos sourcils, de votre peau ou encore de vos ongles. De nombreux conseils vous sont proposés pour vous permettre d’éviter et de limiter au maximum les effets négatifs de la maladie et des traitements sur votre corps.

Si vous faites partie du personnel soignant, ce livre vous aidera également à mieux accompagner vos patients, à les conseiller de manière éclairée et à leur proposer des solutions adaptées.

Laisser un commentaire