Musclez votre courage social et réagissez face aux discriminations !

Publié dans Bien dans ma tête par JouvenceEcrire un commentaire

Épidémie de Covid-19 qui entraine panique, racisme et xénophobie… Cérémonie de remise des Césars qui questionne profondément le système de valeurs du monde de la Culture et de la Justice… Slogans « Police partout, justice nulle part 1» lors des marches organisées pour la journée internationale des droits des femmes… Le contexte social actuel révèle de nombreuses injustices. Avec le livre de Floréal Sotto et Nora El Massioui, 40 activités pour renforcer son courage social, apprenez à réagir, à votre échelle et dans votre quotidien, contre les préjugés et les discriminations !

Des discriminations et inégalités quotidiennes…

Après une journée de travail bien remplie, vous rentrez chez vous en empruntant les transports en commun. Vous êtes plongé·e dans votre bulle, votre musique dans les oreilles, quand tout un coup, un mot plus haut que l’autre vous fait relever la tête. Une agression verbale vient d’éclater sous vos yeux. La victime : une jeune femme peu assurée et craignant les représailles si elle prend sa propre défense… Dans votre vie quotidienne, au travail, à l’école, dans les médias ou sur les réseaux sociaux, vous vivez ou êtes régulièrement témoin de discriminations ou d’inégalités sociales ? Face à cela, vous vous sentez choqué·e, triste, en colère, impuissant·e ? Vous aimeriez avoir des clés pour (ré)agir ?

Ce cahier d’activités a été conçu dans le but de vous soutenir. Mais aussi, vous aider à investiguer en profondeur les manières dont les discriminations vous impactent, vous, vos proches et la société dans sa globalité. Au fil des quarante activités proposées, vous aurez l’opportunité de renforcer vos connaissances sur les mécanismes discriminatoires. Vous pourrez analyser leur impact sur vous-même et votre environnement. Et surtout, muscler votre courage social afin d’agir et d’encourager d’autres à agir au quotidien.

… qu’il faut remettre en question  

Il est vrai que nous disposons rarement d’espaces dédiés pour réfléchir aux inégalités que nous vivons et/ou observons. Construire une réflexion critique et autonome sur les concepts de race, de genre, de classe, de handicap, d’orientation sexuelle, etc. est pourtant devenu primordial pour comprendre le monde dans lequel nous vivons. Ces critères, par lesquels nous nous définissons et nous (dé)valorisons, demandent à être davantage examinés et discutés, si l’on veut poser les bases d’une société véritablement inclusive et égalitaire. Plus ces concepts sont interrogés, plus nous pouvons apprendre ensemble à les critiquer, à les déconstruire. Mais aussi à les appréhender de manière ouverte et fluide, et à se les réapproprier positivement.

Actuellement, les mouvements de lutte pour l’égalité et la justice sociale dérangent et suscitent de vives résistances. Ces réactions proviennent notamment de sentiments d’incompréhension, d’inconfort, de crainte, voire d’impuissance face aux inégalités sociales. Il s’agit ainsi avant tout de se questionner, d’observer et d’agir au quotidien en faveur de l’égalité et du respect de la dignité de tou·te·s.

Plus encore, il est aujourd’hui urgent de remettre en question les manières dont nous sommes socialisé·e·s et de créer de nouvelles visions, de nouvelles modalités d’interaction et d’organisation pour nos sociétés. Ce processus créatif passe notamment par l’examen de nos expériences subjectives des rapports de dominations et l’invention et la pratique de nouveaux comportements. En effet, la lutte contre les discriminations ne se joue pas uniquement dans la transformation des représentations et des croyances, elle nécessite également l’acquisition de nouvelles compétences.

Et en pratique, on fait comment pour déployer son courage social ?

Mais alors, concrètement, quels sont les outils et ressources à notre disposition pour lutter contre les discriminations ? Floréal Sotto et Nora El Massioui nous invitent notamment à décortiquer les rouages de la « discri-machine ». Ce néologisme inventé par les autrices, désigne l’ensemble des discriminations présentes dans la société. Elles nous inventent donc à les décrypter afin de comprendre le fonctionnement des mécanismes discriminatoires et leur construction historique.

Un des premiers levier d’action est d’être vigilant envers nous-même. Avant de chercher à changer le monde, commençons par nous améliorer nous-même. Portons notre attention sur nos systèmes de pensées, sur le sens et le poids des mots que nous employons. Surtout, faisons attention aux généralisations que nous faisons parfois facilement !

Puis musclons concrètement notre courage social au quotidien. Pour cela nous pouvons renforcer notre capacité à réagir lorsque nous observons des actes ou des propos discriminant. Enfin, encourageons les personnes autour de nous à agir contre les discriminations. Ils peuvent s’engager dans la lutte en prenant part à des projets ou des actions concrètes. Rejoindre une association de défense, participer à des marches peuvent être un bon début !

Aller plus loin : tendre vers un mieux vivre ensemble

Finalement, face aux discriminations répétitives et aux inégalités persistantes, il ne s’agit pas seulement de lutter. Il faut se rappeler que la nécessité est d’apprendre à bien vivre ensemble. Ou plutôt à mieux vivre ensemble. Ainsi, cessons de transmettre aux jeunes générations des valeurs individualistes et matérielles. Remplaçons-les par des valeurs positives telles que la compréhension, le non-jugement, la curiosité, la patience, l’écoute, l’indulgence et l’engagement. Osons parler ! Dénoncer, faire entendre notre voix et manifester. Mais surtout, essayons de tendre vers une société avec davantage de bienveillance. Si vous souhaitez approfondir le sujet et lier courage social et bienveillance, je vous conseille de lire : Pensées bienveillantes à s’offrir et à offrir de Pierre Pradervand.

Lisa

1. Comme le soulignait déjà Victor Hugo lors de son discours à l’Assemblée nationale, en avril 1851

En relation avec l'article : courage / discrimination

En relation avec l'article

40 activités pour renforcer son courage social

Vous êtes-vous déjà senti·e choqué·e, triste, en colère ou impuissant·e face à certaines inégalités que vous vivez ou observez dans votre vie quotidienne, au travail, à l’école, dans les médias ou sur les réseaux sociaux ? Aimeriez-vous pouvoir (ré)agir plus souvent face aux discriminations, voire travailler sur vos propres préjugés ?
Grâce aux quarante activités proposées dans ce cahier, vous aurez l’opportunité de construire une réflexion critique sur les concepts de race, de genre, de classe, de handicap, d’orientation sexuelle, tout en renforçant votre compréhension des mécanismes discriminatoires et de leur impact sur votre environnement. Au fil des pages, musclez votre courage social et encouragez ainsi d’autres personnes à agir au quotidien !

Laisser un commentaire