Le chocolat : ces croyances vraies et fausses

Publié dans Bien dans mon assiette par JouvenceEcrire un commentaire

Tantôt miraculeux et anti-dépressif, tantôt trop gras et mauvais pour le foie… Le chocolat, ou plutôt le cacao, ne cesse de faire parler de lui et d’entretenir les mythes autour de ses vertus exotiques. Pour la journée du chocolat, Franck Senninger, Docteur en médecine et nutritionniste, nous aide à démêler le vrai du faux pour y voir plus clair grâce à son livre Les vertus du chocolat.

Le vrai/faux du chocolat

Le chocolat a un fort pouvoir antioxydant : VRAI

Le chocolat contient beaucoup de substances « emprisonnant » les radicaux libres et réduisant donc l’oxydation de certaines molécules du corps. Ces substances ? Les polyphénols et des minéraux tels que le zinc, le manganèse, le cuivre ou les vitamines C et E. Cet effet antioxydant est même beaucoup plus important que le thé noir, pourtant considéré comme l’un des rois en la matière.

Le chocolat constipe : FAUX

Avec ses nombreuses fibres, le chocolat encourage au contraire le transit intestinal. Il contient également des acides gras et des tanins qui permettent aux aliments ingérés de mieux progresser à travers les intestins avant d’être éliminés par voie naturelle. Si vous ressentez un certain inconfort après en avoir consommé, c’est peut-être parce qu’il fait souvent suite à un repas copieux. Quoiqu’il en soit, vous ne pouvez pas remettre la faute sur le chocolat. Ouf !

Le chocolat permet de lutter contre le « mauvais » cholestérol : VRAI

Le cholestérol est habituellement amené jusqu’au foie par certaines protéines. Il sera recyclé et servira à la digestion. Mais parfois, le cholestérol est abandonné à l’intérieur des vaisseaux sanguins où il finira par obstruer les artères. Le cacao, grâce à ses flavonoïdes (certains polyphénols, les antioxydants dont nous avons parlé plus haut) ainsi que sa vitamine B3 favorise le rééquilibrage du « bon » (HDL) et du « mauvais » cholestérol (LDL, ou cholestérol sanguin) en augmentant le premier et en réduisant le second.

Le chocolat donne des boutons : FAUX

Ce mythe est basé sur l’amalgame entre le cacao et les produits industriels au chocolat. Trop gras, ces derniers sont facteurs de déchets toxiques que la peau peine à éliminer. Résultat : les pores obstrués et inflammés peuvent former des boutons. Attention, parfois, du chocolat de mauvaise qualité pourra également avoir le même effet.

Le chocolat peut donner des maux de tête : VRAI

Les migraines sont des phénomènes encore assez mal connus. Mais il a été remarqué que la consommation de chocolat en favorise l’apparition. Cela pourrait être dû à la théobromine qui va agir sur le diamètre des vaisseaux sanguins (cause connue de bon nombre de migraines), ou bien à la tyramine, aussi présente dans la composition du cacao. Pour cette dernière, on ne connait toujours par le lien de cause à effet. Pour le moment, une hypothèse a été émise : la tyramine cause une sécrétion de noradrénalines (hormones et neurotransmetteurs) par les cellules nerveuses situées dans le cerveau. Cela pourrait mener à des maux de tête. Mais, heureusement, d’après Franck Senninger :

« le chocolat n’augmenterait pas la douleur des crises de migraines chez ceux qui en souffrent déjà (sauf si celles-ci sont justement provoquées par l’absorption du chocolat) ».

Notre cobaye au cacao a presque tout bon ! Alors, régalez-vous ! Restez bien sûr raisonnable car le chocolat n’en reste pas moins gras et sucré. Et ne l’oublions pas, c’est un aliment qui vient de loin. Alors on s’en autorise un peu pour le plaisir, mais le tout sans culpabiliser. Miam !

 

Elodie Gindrier

En relation avec l'article : acné / antioxydant / boutons / cacao / cholestérol / croyance / faux / maux de tête / migraines / mythe / vertus / vrai

En relation avec l'article

Les vertus du chocolat

La production de cacao s’élève à 4,5 millions de tonnes par an, elle
représente la troisième denrée exportée au monde, après le café et le sucre.

Si le chocolat est bon pour notre palais, il l’est également pour notre corps et notre moral : il abaisse la tension artérielle, fluidifie le sang, combat les rhumatismes, stimule le cerveau, diminue le stress… et possède bien d’autres propriétés encore.

Toutes ces vertus sont dues à des substances actives décrites ici de façon plaisante et instructive.
Un livre sur le chocolat ne méritait pas d’être indigeste à la lecture ! Pour cela, des clins d’œil complices au lecteur émaillent les pages et permettent de simplifier les explications scientifiques.
À travers ce livre, le chocolat, «?nourriture des dieux?», offre ses secrets aux gourmands de plaisir et de connaissance.

Laisser un commentaire