Les conseils pour bien débuter la sylvothérapie

Publié dans Bien dans ma tête par JouvenceEcrire un commentaire

Le mouvement prend de l’ampleur. La sylvothérapie, autrement dit la thérapie de la forêt, conquiert de plus en plus de personnes. D’abord jugée comme une activité délirante, elle devient de plus en plus commune. L’arbre est ce qui a permis à l’Homme d’exister, alors, pourquoi ne pas continuer cette si belle relation ?

Les bienfaits de la sylvothérapie

Les études les plus avancées concernant l’impact que les arbres ont sur nous se font au Japon. Il a été prouvé1 que 2h de marche dans les bois améliorent les défenses immunitaires, réduisent la pression artérielle et la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress. En effet, peu diront le contraire : marcher et être entouré de la nature sont deux choses apaisantes. Mais la sylvothérapie va encore plus loin.

Selon Jean-Marie Defossez, auteur du livre Sylvothérapie : le pouvoir bienfaisant des arbres, les arbres recèlent en eux bien plus de bienfaits que l’on voudrait le croire. Ils nous détendent, nous soignent, nous inspirent… Aller vers eux permet de se reconnecter avec la nature.

« Ce mouvement ira de pair avec l’éveil en vous de nouvelles envies, d’une évolution intérieure vers une manière d’être plus en douceur, en bonne santé et en marche vers un devenir plus paisible » explique Jean-Marie Defossez

Marche, détente, exercices de respiration, observation… Les activités à faire entouré de nos amis les arbres sont bien nombreuses et peuvent s’adapter aux envies de chacun.

Photo d'arbre. Conseils pour bien débuter la sylvothérapie, avec le livre Sylvothérapie : le vpouvoir bienfaisant des arbres, de Jean-Marie Defossez

Les conseils pour débuter la sylvothérapie

Le conseil numéro un est de prendre son temps. Ne vous pressez pas et ne vous blâmez pas pour ce long moment que vous vous accordez. N’oubliez pas d’emmener avec vous ce dont vous pourriez avoir besoin dans la forêt : un tissu pour vous asseoir lorsque vous voudrez vous reposer au pied d’un arbre, un carnet et un crayon pour dessiner ou écrire si l’envie vous vient… Mais surtout, laissez votre téléphone et tout objet connecté chez vous !

Même s’il n’existe aucune contre-indication pour la sylvothérapie, quelques précautions sont à prendre. Par exemple, lors d’un orage, ne restez pas sous un grand arbre isolé, vous risqueriez d’être touché par la foudre. Aussi, évitez de pratiquer la sylvothérapie en cas de vents trop forts qui pourraient faire tomber des arbres et vous blesser. Enfin, équipez-vous de façon à être à l’aise : anticipez la fraîcheur à l’ombre des arbres en prenant des habits chauds et choisissez des chaussures adaptées à la marche.

Vous pouvez pratiquer la sylvothérapie à plusieurs. Si les autres personnes savent également entrer en communication avec la nature, ils ne vous dérangeront pas. Evitez cependant de parler pendant ces moments de contact avec les arbres.

 

Effet placébo ou miracle de la nature ? Les effets bienfaisants des arbres en ont convaincu plus d’un. Ce nouveau mouvement positif nous offre une nouvelle occasion de nous rapprocher de la nature. Dans un prochain article, je vous décrirai un exercice simple de sylvothérapie proposé par Jean-Marie Defossez. Vous aurez bientôt toutes les clés pour partir à la rencontre des forêts !

 

Elodie Gindrier

1 Etude du Docteur Qing Li de la Nippon Medical School de Tokyo

 

En relation avec l'article : arbre / conseils / débuter / effets / forêt / nature / sylvothérapie

En relation avec l'article

Sylvothérapie : le pouvoir bienfaisant des arbres

LE LIVRE RÉFÉRENCE SUR LA SYLVOTHÉRAPIE

Vous demandez-vous parfois d’où vient votre attirance pour les arbres ? Vous est-il déjà arrivé d’avoir envie de les toucher ? de leur parler ? de chanter, d’écrire, de danser, de dessiner, de fermer les yeux et de rêver auprès d’eux ? Merveilleux !
Avec les arbres tout cela est permis car votre manière d’aller à leur rencontre vous appartient.

Jean-Marie Defossez, auteur de cet ouvrage, saura vous en convaincre, tout en vous donnant des pistes pour aller à la découverte de ces êtres de bois aussi exceptionnels que majestueux, pour faciliter vos échanges et vous permettre d’entrer en contact avec eux.

Progressivement, vous apprendrez ainsi à vous détendre, puis à méditer, à retrouver de l’énergie, à vous soigner, à voyager ou encore à trouver de l’inspiration auprès d’un arbre. Et pas n’importe quel arbre !

Surtout, choisissez bien celui qui vous attire, celui qui vous plaît et vous inspire. L’intuition vous mènera alors probablement vers une étonnante découverte, celle de votre propre arbre intérieur.

« Assieds-toi au pied d’un arbre et avec le temps, tu verras l’univers défiler devant toi. »
Proverbe africain

Laisser un commentaire