Boostez votre santé avec l’alimentation crue

Publié dans Bien dans mon assiette par JouvenceEcrire un commentaire

L’alimentation crue ou « vivante » est sur toutes les lèvres depuis quelques années. Et pour cause, elle semble avoir mille et une vertus. Alors, adieu maladies, fatigue et surpoids, bonjour vitalité et santé ? Leslie Kenton nous en dit plus dans son livre L’énergie du cru.

energie-cru

Notre période actuelle est marquée par la fatigue, le stress et les maladies inflammatoires chroniques, malgré le confort dans lequel nous vivons en Occident. L’alimentation est clairement pointée du doigt face à ces symptômes. En plus de nos fruits et légumes dont la richesse génétique et nutritionnelle tend de plus en plus vers zéro, la cuisson semble aujourd’hui omniprésente dans notre cuisine. Le problème ? On « tue » les aliments qui deviennent beaucoup moins nutritifs, voire mauvais pour notre organisme. Il faudrait réserver au moins 75% de nos repas aux aliments crus. Avec ce terme, nous parlons majoritairement des fruits et légumes crus ou cuits à moins de 40°C, les noix, les graines germées et aliments fermentés. Un régime riche en végétaux, donc. Voici 3 points clés sur les bienfaits de l’alimentation crudivore :

Une meilleure digestion

Saviez-vous que dès que vous ingériez un aliment cuit, une réaction immunitaire se développait dans votre corps ? C’est ce qu’on appelle la « leucocytose digestive ». Si les scientifiques pensaient que cette réaction était normale, ils ont par la suite découvert qu’elle ne se faisait pas lorsque l’aliment était cru. Préférer un repas cru ou, à minima une entrée de crudité, évite au système immunitaire de s’épuiser sans raison (et d’épuiser votre organisme entier, par la même occasion) et de laisser votre corps sans défense lorsque vous digérez.

Pour le moment, il est encore difficile d’expliquer ce phénomène. Il est probable que ce soit lié aux enzymes digestives contenues dans les aliments crus, que la cuisson endommage inévitablement. Exit donc les gros coups de pompe après les repas, la sensation de ne pas être rassasié malgré les trois assiettes de pâtes et le ralentissement du métabolisme.

Un système immunitaire boosté

En plus de l’éviction de la « leucocytose digestive » dont nous parlions dans le premier point, l’alimentation crue est une véritable mine de ressource pour votre système immunitaire. Logique, quand on sait que la création de lymphocytes (les globules blancs qui défendent votre corps contre les agressions et maladies) nécessite de nombreuses vitamines (A, C, E, B notamment) et nutriments comme le zinc. La plupart de ces éléments sont présents en grande quantité dans les fruits et légumes frais et crus, mais également très sensibles à la cuisson. Donc, pour alimenter notre système immunitaire et tenir à l’écart les maladies dégénératives, on augmente les aliments cru dont les crudités !

Moins de fatigue

Qui dit meilleure digestion et meilleur système immunitaire, dit forcément moins de fatigue ! En effet, la fatigue est souvent le premier signe avant-coureur d’une maladie chronique qui se développe. Mais sans parler de ces deux points-là, le corps retrouve également une vitalité surprenante au quotidien lorsque l’on privilégie le cru. Moins d’encrassement du foie (un organe qui fatigue énormément le corps lorsqu’il fonctionne mal), plus de ressources, de tonus musculaire, des glandes surrénales qui retrouvent leur jeunesse… Bref, vous êtes réellement en bonne santé, tout simplement !

Et, bonus, avec cet état d’énergie que retrouve le corps, l’esprit s’apaise aussi ! Les petites crises de dépression inexpliquées, les instabilités émotionnelles, le manque de connexion au présent… L’esprit retrouve simplement sa clarté.

Bien sûr, pour observer tous ces bienfaits sur son corps, il ne faut pas se leurrer : manger des fruits et légumes « vides » provenant de monocultures du bout du monde ne vous apportera pas grand chose. Privilégiez les aliments locaux, cultivés par un petit producteur (culture raisonnée et sans pesticides) ou par vous-même, et du coup, ça va de soi, de saison !

Vous aurez aussi sûrement remarqué que ce sont les fruits (noix comprises) et légumes qui sont mis en avant dans ce régime. Le mieux étant de les consommer crus, vous pouvez éventuellement les faire légèrement cuire 5 minutes dans une poêle ou à la vapeur. Les féculents et céréales sont à incorporer avec modération, cuits ou germés. La viande, elle, est à limiter et à cuire doucement.

Sur ce, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un très bon appétit !

Elodie Gindrier

En relation avec l'article : alimentation / digestion / fatigue / maladie / système immunitaire / vitalité

En relation avec l'article

L'énergie du cru

Avec un régime composé de 50 à 75 % d’aliments crus, vous serez au mieux de votre forme, aurez une énergie débordante pour affronter la vie, serez protégé contre les maladies bénignes.

Quelles sont donc les particularités des aliments non cuits ? Qu’est-ce qui leur donne la faculté de guérir même des maladies installées depuis longtemps ? Pour quelles raisons des régimes de jus et d’aliments crus permettent-ils de rajeunir de dix ans leurs adeptes ?

C’est à toutes ces questions – et à bien d’autres – que l'auteur apporte des réponses passionnantes et documentées. Vous comprendrez alors qu’il ne s’agit pas d’une alimentation 'miracle', mais que les aliments crus ont des bienfaits parfaitement explicables.

L’alimentation crue est également un moyen extraordinaire et 100 % naturel pour mener à bien un amaigrissement durable avec à la fois une stimulation et une détoxination de l’organisme.

Laisser un commentaire